OH HAPPY DAY
BONS PLANS
LA CARTE
LA CARTE
CONCEPT
PHOTOS
PHOTOS
PHOTOS
BONS PLANS
CONTACT

CONCEPT

Restaurant "American Diner"  OH HAPPY DAY

Ce n'est pas un fast-food mais un vétitable restaurant avec service à table. C'est une restauration rapide mais pas de vente à emporter. C'est un service à l'assiette.

Les caractéristiques du "Diner" sont un grand choix de mets qui sont pour la plupart américains et un service étendu sur toute la journée.

C'est donc la possibilité de se restaurer à toute heure (Non Stop) avec un choix d'entrées, de salades, de plars, de burgers, de grillades, de milkshakes et de desserts...

Le premier diner remonte à 1872, quand un ouvrier de Rhode Island, Walter Scott, décide de vendre de la nourriture aux travailleurs de la nuit depuis une roulotte tirée par un cheval (un wagon en anglais).

Ce type de cantine mobile se développe rapidement et de nombreuses communes commenceront à restreindre les horaires autorisés pour ce type de commerce nocturne. Les propriétaires de diner détourneront ces nouvelles réglementations en installant leurs cantines de façon semi-permanente.

Les diners deviendront permanents et les wagons utilisés seront de mieux en mieux aménagés, avec un comptoir, des tables, des toilettes, etc...

La prospérité des années 1920 a entraîné de grands changements et les diners ont évolué. C'était alors la grande mode du style Art déco. Pour leur décoration, les diners s'en inspirent largement. Ils copient souvent aussi, dans les formes et le style, les wagons-restaurants. D'ailleurs, « diners » est le terme utilisé pour désigner wagon-restaurant dans le langage ferroviaire.

Après la Seconde Guerre mondiale, les diners évoluent encore utilisant l'inox, le Mélamine Formica et le néon qui font fureur. Le vinyle devient également le matériau indispensable pour une clientèle familiale : facile à nettoyer et très solide. Aujourd'hui, subsiste dans les diners le style de chacune de ces époques : il arrive souvent que l'art-déco côtoie du skaï de couleur rose bonbon, ou que de l'inox rutile dans le style wagon-restaurant.

Un peu d'histoire.

Qu'est ce qu'un "American Diner" ?

Pourquoi "OH HAPPY DAY" ?

On s'attend à voir débouler Fonzie sur sa moto et sa bande de copains ou bien John Travolta et Olivia Newton-John dansant sur un rythme endiabler. Les vieux films nous reviennent à l'esprit…

The Sixties, les années 60, "Le temps du Rock'n Roll", Le vingtième siècle est à mi-chemin. On découvre les joies du week-end, des gadgets et de la matière plastique. La mode est aux cigarettes américaines et au prêt-à-porter féminin. L'Amérique figée dans son puritanisme et sa phobie de la différence va être balayée par un vent de folie, un raz de marée planétaire. Véritable cri de la jeunesse américaine, le "Rock'n Roll" fait ses premiers pas. Bill Haley et son célèbre "Rock Around the Clock", Elvis Presley qui, en quelques années, deviendra le "King" ouvrent un sillage dans lequel vont s'engouffrer une multitude de jeunes talents comme Gene Vincent, Chuck Berry ou encore Jerry Lee Lewis. C'est l'époque du Spoutnick, des drive-in, de Marylin et de James Dean. L'Amérique se dépoussière, sa jeunesse roule en Cadillac, elle a envie de rire et de danser. Retrouver cette ambiance "Oh Happy Day"...

Les 4 AS

Accueil Souriant

Ambiance Sixties

Assiette Savouveuse

Addition Sage

Le goût de l"Amérique